Loading
Campeche : archéologie
 Page mise à jour le 21.12.2012
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google 
 

Campeche, sites archéologiques

CALAKMUL, Patrimoine Culturel de l'Humanité

ll s'agit d'une des plus grandes cités mayas découvertes à ce jour, d'une superficie d'environ 70 km2. Elle est située dans le sud-est du Campeche, tout près de la frontière du Guatemala, à l'intérieur de la réserve de la Biosphère de Calakmul, le deuxième poumon américain et la plus grande forêt tropicale du Mexique. Son nom signifie "deux monticules adjacents", et entre les années 250 à 750, ce fut le centre de ce qu'on appelait le Royaume de la Tête de Serpent, qui réunissait plusieurs sites des terres basses mayas, tels que El Perú, Dos Pilas, Naranjo et Caracol. Son influence s'étendait à des régions aussi distantes que les bassins de l'Usumacinta et du Río Pasión, et c'est le site le plus mentionné dans l'histoire politique du Petén, région qui couvrait une vaste extension du monde maya.
On a identifié près de sept mille structures sur ce site, plus 120 stèles, qui représentent des personnages élégamment vêtus, ainsi que des glyphes de calendrier qui enregistrent des dates allant de 500 à 850 de notre ère.
Le noyau central de la cité se situe sur un dôme naturel d'environ 25 km2. Au centre se dressent deux grandes pyramides qui dominent la forêt, et les ensembles de palais avec des édifices autour de patios et de places. Une de ces pyramides, appelée Structure II, a une hauteur de 45 m, ce qui en fait la plus haute du site.

Calakmul : Grande Acropole La Grande Acropole fut conçue comme un espace urbain avec une zone réservée à la classe dirigeante et une aire publique divisée en deux sections. Sur la place nord consacrée aux cérémonies de sacrifices, on trouve diverses constructions : la structure XIII avec son annexe, la structure XIV et le Jeu de Balle. Face à cet ensemble, dans ce qu'on appelle aujourd'hui la Place Sud, consacrée aux actes publics, se trouve la structure XV et divers édifices avec un grand nombre de stèles.

Photo de gauche : Calakmul : Grande Acropole

La zone résidentielle qui se trouve à l'ouest de la Grande Acropole est formée d'un ensemble de palais qui entourent 14 patios et de petites places. La taille de chacune des structures dépendrait directement du pouvoir politique et économique de ses occupants. A l'extrême nord, on a exploré deux de ces ensembles résidentiels : celui de la Maison du 6 Ahaw et celui de l'Utsiaal Caan.
Certains ensembles de structures avaient une fonction exclusivement résidentielle. Parmi ceux-ci, on peut citer la Petite Acropole et l'ensemble de l'Acropole Nord. Ils sont quelquefois précédés de structures qui semblent indiquer qu'ils ont été habités par une famille importante appartenant au royaume de la Tête de Serpent.


La zone archéologique de Calakmul fait partie de la liste du patrimoine culturel de l'humanité depuis le 27 juin 2002. L'organisation des Nations Unies pour l'éducation (UNESCO) a formalisé l'approbation au cours de l'assemblée du Comité du Patrimoine Mondial. Cette désignation a fait de Campeche le sixième Etat mexicain à avoir deux déclarations de l'Unesco, depuis que Calakmul s'est ajouté à la ville fortifiée de Campeche, capitale de l'Etat :

La réserve de biosphère abrite plus de mille cent plantes différentes, 90 types de mammifères, quelques 235 espèces d'oiseaux dont soixante migratoires. Les animaux les plus emblématiques de la réserve sont le jaguar, l'ocelot, le singe hurleur, le tapir, le boa "constrictor", le tigre, le paon ocellé ou le toucan. La réserve a été créée par décret de la présidence mexicaine en 1989.


 Réserve de biosphère de Calakmul

72 communautés paysannes habitent toujours dans la réserve dont 4 de ces groupes sont des mayas. Pour la plupart, ces communautés sont arrivées dans le cadre d'une politique gouvernementale de colonisation de la zone. Ces migrants proviennent de différents états d'où une grande diversité culturelle dans cette région.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $41.


Chivirín Vientre Blanco. White-bellied Wren. Uropsila leucogastra Zopilote Rey. King Vulture. Sarcoramphus papa Calakmul, Campeche DSC05747 DSC05740
>>> See more from this gallery


Localiser Localiser Calakmul et ses points d'intérêt sur notre carte interactive



EDZNÁ "la maison des grimaces"


Situé à 61 km au sud-est de la capitale de l'Etat, son nom maya signifie "Maison des Itzáes". La ville est devenue capitale régionale de l'occident de la péninsule entre 400 et 1000 de notre ère, et connut un grand essor dans le domaine de l'architecture et de l'ingénierie. On peut citer comme exemple la construction d'une série de canaux et de barrages pour stocker et distribuer l'eau.

Son et Lumière sur Edzna (édifice des 5 étages)On y remarque la Grande Acropole, un vaste quadrilatère sur lequel se dressent plusieurs structures monumentales, en particulier l'Edifice des Cinq Etages, la construction la plus importante du site, fruit d'un étonnant métissage architectural. Belle vue panoramique du sommet (hauteur 30 m).

     Photo de droite : Son et Lumière sur Edzná (édifice des 5 étages)

Cette constructionà base presque carrée est, jusqu'à présent, la plus importante du centre cérémoniel, avec ses 58 mètres du nord au sud sur 60 mètres d'est en ouest, et sa légère prolongation centrale sur le côté ouest, qui lui donne une forme de "T". Observée depuis sa façade ouest, la construction est constituée d'une plateforme reposant sur un talus de 1,60 mètre de hauteur, qui devient ensuite vertical.


Edifice des cinq étages appelé également Pyramide des cinq terrassesSur celle-ci s'élèvent 4 paliers échelonnés décroissants, qui sont en fait des galeries de pièces ou coursives de 4,60 m de hauteur. Le dernier niveau est un temple ou sanctuaire de 5 m de hauteur, coiffé d'une crête taillée de 6 m de hauteur. L'édifice dans sa totalité atteint 31 m de hauteur, et possède en outre un escalier central qui conduit au toit du 4ème niveau.


Parmi les autres constructions remarquables , citons la Place Principale, la Plateforme des Couteaux, le Patio des Ambassadeurs, la Grande Maison (des espèces de gradins utilisés pour des événements administratifs), le Temple du Sud, le Jeu de Balle, le Temple des Masques (superbes masques en stuc), la Petite Acropole et le Temple du Nord. Un sacbé conduit de la Grande Acropole vers un groupe d'habitations situé entre le Temple des Couteaux et la Nohol Na, autour duquel s'alignent d'autres constructions.

Cet ensemble reproduit le modèle des complexes du Petén (Guatemala).
Le Patio Puuc, l'Edifice Nord et le Temple de la Vieille Sorcière sont quelques unes des imposantes constructions de cet ancien centre cérémoniel maya. Edzná est un bel exemple de ce que fut l'organisation urbaine des Mayas.

Photo de gauche : Edifice des cinq étages appelé également Pyramide des cinq terrasses



Ouvert 9h-17h, mar-dim, $41.

Prendre un bus de Campeche à la hauteur de la calle República en face du jardin Alameda, à 7h, 10h et 11h (trajet : une heure) et retour à 11h, 13h et 14h. Comptez 2 heures de visite.

Edzna Panorama II 469 Edzna Nohochna Edzna Edificio de los 5 pisos Edzna Panorama
>>> See more from this gallery


Balamkú

Située dans la partie sud-est de l'Etat, cette zone archéologique se distingue par ses énormes bas-reliefs de stuc modelé et polychrome - uniques dans le monde maya - situés sur une frise qui date des années 550 à 650 de notre ère. L'étude de cette oeuvre d'une grande richesse iconographique a prouvé qu'il s'agit de représentations de personnages et de jaguars, liés au complexe monde conceptuel des anciens mayas.
La ville est formée de trois groupes architectoniques : le Groupe Sud, Central et Nord, mais seuls les deux premiers ont été partiellement mis au jour.
Le Groupe Sud (le plus petit) est organisé autour de quatre places. Sa structure principale est un soubassement pyramidal qui s'achève par un temple. Les trois structures qui délimitent la place nord de ce groupe présentent des caractéristiques propres du style architectonique Rio Bec.
Le Groupe Central quant à lui, est formé de deux places, dont une seulement a été explorée. On y trouve la Structure I, formée de trois soubassements pyramidaux.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $31.

DSC03905 DSC03928 DSC03920 DSC03936 DSC03921
>>> See more from this gallery



Chicanná

Situé au sud-est de l'Etat, Chicanná est connu comme "La maison de la gueule de serpent", en raison de l'énorme masque situé sur la façade centrale de la Structure II. Selon les archéologues, le masque représente Itzammá, incarnation reptilienne du Dieu créateur.
Le site a également d'autres constructions, dont la Structure I, dans le secteur oriental de la place principale. Sur sa façade, on peut admirer des restes de masques de profil. La Structure III, au nord, est formée d'un soubassement avec des escaliers au centre et des chambres sur les côtés tandis que la Structure IV, au sud, a aussi des escaliers et des chambres.
L'élégance et la riche décoration de ses édifices permettent de penser que Chicanná était un site réservé à l'élite de la région. Son emplacement lui a permis de participer à la route commerciale qui traversait la péninsule depuis le Golfe du Mexique jusqu'à la côte sud.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $37.

Ruinas mayas de Chicanná Chicanna, Structure II Chicanna, Campeche Chicanna_025 Chicanna_007
>>> See more from this gallery



Becán

La cité maya de Becán est située dans le sud-est de l'Etat, à 302 km de la ville de Campeche. Son nom signifie "gorge formée d'eau", en maya, ce qui constitue le trait le plus caractéristique du site; un fossé de 1,9 km de long qui entoure les principaux ensembles architectoniques de l'endroit.
La construction de la ville a commencé au Classique (entre 100 et 250 après J.-C), mais a connu son apogée entre les années 550 et 830 de notre ère, époque à laquelle elle jouait le rôle de capitale régionale. C'est là que se concentraient tous les biens et services de nombreux établissements.
On accédait à la ville par sept entrées : une à l'ouest, trois au nord, deux au sud et une à l'est, l'accès actuel du site. Dans la zone entourée par le fossé, on trouve des édifices à structure monumentale autour de places. Sur la Place de l'Est, l'imposante Structure I a deux tours latérales massives, abondamment décorées.
La place principale reste ouverte en deux secteurs et est entourée des structures VIII et IX. Cette dernière est la plus élevée du site (32m). Sur la structure X, on peut encore observer les restes de stuc d'un masque. La Place Occidentale, pour sa part, est délimitée à une extrémité par le Jeu de Balle.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $41.

DSC03782 DSC03735 DSC03724 DSC03817 DSC03771
>>> See more from this gallery



Santa Rosa Xtampak

C'était une énorme cité avec plus de 10 places cérémonielles. Elle est située sur la commune de Hopelchén et son nom maya signifie "Devant le mur". Le site conserve une construction rectangulaire à 3 étages échelonnés avec 40 chambres, des murs de pierre bien taillée et des temples latéraux avec des places ornées par des colonnes et des moulures composées. Il y a aussi une ancienne caserne, un jeu de balle, la Place du Sud et quelques stèles.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $31.

Hormiguero

Zone archéologique située également dans le sud-est du Campeche. Elle est située sur un terrain régulièrement plat avec quelques élévations vers le sud. Il se répartit en trois groupes aux structures principales parfaitement délimitées : sud, centrale et nord.
Dans le Groupe Sud se trouve la Structure II, la plus importante du site de par ses dimensions et les motifs complexes sculptés sur sa façade principale.
Dans le Groupe central, se situe la structure V, édifice à une seule chambre sur la façade duquel se trouve un masque et la structure VI, avec des tours latérales de style Rio Bec.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, gratuit.

Hormiguero, Structure II Hormiguero, Campeche, Mexico Hormiguero, Campeche, Mexico Hormiguero, Campeche, Mexico Hormiguero
>>> See more from this gallery


Xpuhil

Xpuhil doit son nom à une plante herbacée typique de la localité et appelée "Queue de chat". Ce site du sud-est de l'état de Campeche a connu son apogée au Classique Tardif (500-800 après J.-C).
Xpuhil a 17 groupes architectoniques et des plateformes de caractère résidentiel, réparties sur 5 km2. On remarque la Structure I, ou Edifice des Trois Tours (la majorité des édifices du Rio Bec ont 2 Tours); la II, dont la façade comporte les fondations de petites chambres; la III, avec des banquettes à l'intérieur; la IV avec des chambres sur deux niveaux et la V, aussi appelée Xpuhil 2 ou Temple de la Crête, dont la façade principale présente un couronnement supérieur, avec des vestiges de masques stylisés.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $37.

Ruinas mayas de Xpuhil Noche en Xpuhil Xpuhil - central tower Xpuhil Structure I Xpuhil
>>> See more from this gallery


Dzibilnocac

Nom maya qui signifie "Voûte peinte" ou "Grande tortue peinte" et qui correspond à cette zone archéologique située à l'est de la ville de Campeche. Les premières preuves d'occupation humaine du site datent des années 500 à 50 avant J.-C. La cité s'étend sur environ 1,32 km2, sur lesquels on trouve des monticules correspondant à des soubassements pyramidaux, des plateformes, des édifices voûtés et des chambres. La seule construction explorée est l'Edifice A, qui possède plusieurs chambres réparties longitudinalement, et trois tours dont le sommet ressemble à des temples.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, gratuit.

Dzibilnocac dzibilnocac 0447 hdr ch dzibilnocac 0442 ch Dzibilnocac - 1 dzibilnocac 0509 ch
>>> See more from this gallery

Hochob

Zone archéologique située au nord de l'Etat, à 35 km de Hopelchén. Son nom signifie "là où on range les épis de maïs". La cité est construite sur une élévation, artificiellement aplanie au sommet, et où on trouve un groupe de structures réparties sur trois places. L'édifice principal est le Palais de l'Est, formé de trois chambres. Sur sa façade principale, on trouve un masque zoomorphe et une gueule de serpent, qui confère à l'entrée l'aspect d'une bouche monstrueuse.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $31.

Hochob Hochob hochob 0426 ch hochob_0405 ch HOCHOB 02 ch
>>> See more from this gallery

Tabasqueño

Selon les données archéologiques, la cité maya de Tabasqueño a connu son apogée de 750 à 900 de notre ère. La zone, découverte par l'explorateur allemand Teoberto Maler en 1985, est située à l'est de Campeche, à 39 km de Hopelchén.
Sa partie explorée consiste en une place rectangulaire délimitée sur ses quatre côtés par des constructions. La plus importante est la Structure I, également connue sous le nom de Temple-Palais, et dont la façade principale permet d'apprécier un motif zoomorphe autour de masques du Monstre de la Terre, ainsi que des cascades de masques de Chac, le dieu maya de la pluie.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, gratuit.

El Tigre

Située près du lac Salsipuedes et de la Laguna Vieja, dans la région sud du Río Candelaria, la zone archéologique d'El Tigre est à 260 km de Ciudad del Carmen. L'endroit faisait partie de l'ancien caciquat maya d'Acalán et était considéré comme le marché le plus important du monde maya.
Il a une place cérémonielle avec quatre grandes structures, deux autres places, 13 autels et trois stèles lisses. Autour du centre cérémoniel, on peut apprécier des dizaines de monticules, qui forment des quartiers, dont les constructions sont regroupées en places et patios secondaires.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $31.

La Route Río Bec

La région dite "Río Bec" se situe au centre de l'ère maya, à mi-chemin entre les villes de Francisco Escarcega et Chetumal, distantes de 270 km. Sa visite réserve de très belles surprises, en particulier la découverte d'un étonnant style architectural et ornamental. Ces sites mayas, qui connurent leur essor entre 600 et 830 après J.-C. ont longtemps été ignorés des explorateurs et des archéologues. C'est le Français Maurice de Périgny qui, le premier, visita le Yucatán central en 1907. Le style appelé Río Bec, comme, plus au nord, le Chenes (Hochob, Dzibilnocac), se caractérise par des temples dont la porte représente la gueule du monstre de la terre. Les tours pyramidales couronnées de "temples" non fonctionnels ne se rencontrent guère que dans l'architecture Río Bec.
Les ruines de Balamkú, Chicanná, Becán, Xpuhil, Hormiguero et Calakmul font partie de la route Río Bec (ouv. tlj 8h-17h, $37 ou $34). Les sites de Dzinbanché et de Kohunlich situés à 70 km de Chetumal dans l'état du Quintana Roo font partie également des sites à visiter sur la route Rio Bec.
Si votre temps était limité, seuls les sites de Dzinbanché, Kohunlich, Becán, Chicanná, Calakmul et Balamkú peuvent être visités. N'oubliez pas la crème anti-moustique, en été. La voiture reste la meilleure solution pour parcourir la route Rio Bec. Par contre la compagnie ADO a un Terminal de bus à Xpuhil et assure deux liaisons par jour vers Chetumal.

Kids in Peril Campeche Campeche, Yucatán, Mexico Campeche, Yucatán, Mexico Campeche, Yucatán, Mexico
>>> See more from this gallery



& Calakmul Model Forest: Productive ecology : proposal
& Ville de L'Tat de Campeche: Campeche, Calakmul, Champotn, Liste Des Municip
& The Culture of Maya. Excavations at Uaxactun, Dr. Oliver G. Ricketson, jr. par: Oliver G. Ricketson
Cliquez ici pour voir l'ensemble des produits en détail: 3

 

 


Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.
Apprenez l'espagnol au Mexique