Loading
Etat de Morelos : tourisme
 Page mise à jour le 22.12.2012
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google 
 

On dit de l'état de Morelos qu’il est le «grenier à sucre» du Mexique. Cortés y fera planter la canne à sucre et fera venir des esclaves noirs pour la cultiver. Après quatre siècles, la révolte éclate, au cri de guerre de Zapata : « Terre et liberté». Le souvenir de la révolution agraire de Zapata pour laquelle il y consacra sa vie, est resté gravé dans sa province natale. Dans chaque village, son portrait légendaire est présent : longues moustaches, costume de charro et immense sombrero avec un regard profond et attristé. Un des plus petits états du Mexique avec 4950 km2 et une population de plus d'un million d'habitants sur l'ensemble de l'état.

Tepoztlán

Si la capitale de cet état a peu d'intérêt, l'état lui-même contient quelques très beaux sites. A 22 km au nord-est de Cuernavaca et à 71 km au sud de la capitale, Mexico, on atteint Tepoztlán par une route récente (prendre le bus à partir du marché central de Cuernavaca). Blottie dans un cirque de hautes montagnes volcaniques, le village pittoresque de 32 000 habitants est célèbre pour ses fêtes et ses danses : le carnaval en février de chaque année, les différentes Fêtes qui ont lieu pendant la semaine sainte, Fiesta de San Pedro le 29 juin, la Fête de Marie-Madeleine le 22 juillet et, le 8 septembre, la Fiesta del Tepozteco, célébrée sur la colline (cerro) du même nom. Il ne reste pas grand-chose de l’empire de Moctezuma. En 1560, des frères dominicains chassèrent de son temple le dieu du pulque et de l'ivresse, Tepoztécatl et récupérèrent les pierres pour construire à la place le Convento de Nuestra Señora de la Natividad transformé en musée qui borde la place centrale de Tepoztlán. L’église et cet ancien monastère sont les seuls vestiges qui portent témoignage de l’intrusion du monde extérieur. On peut atteindre, après une heure de marche, les vestiges d’une pyramide aztèque, Tepozteco (ouv.tlj 10h-17H, $41) qui offre un beau panorama sur la cordillère du magnifique Parc National de Tepozteco. Voir également le marché quotidien de Tepoztlán, plus actif les mercredis et dimanches.
Liaisons toutes les 15 mn de Cuernavaca (Terminal Estrella Roja) et une dizaine de départs par jour pour Mexico Tasqueña (Sur) avec Pullman de Morelos ou Cristóbal Colón.

Tepoztlán a été élue "village magique" en 2010.


Site internet du village :

tepoztlán tepoztlán Decisions | Decisions mexico - tepoztlan street mexico - tepoztlan church
>>> See more from this gallery

LocaliserLocaliser Tepoztlán et ses points d'intérêt sur notre carte interactive

Hotels Voir les hébergements de Cuernavaca et de Tepoztlán

Le parque nacional lagunas de Zempoala

Pas très loin de Malinalco, au nord-ouest et à 25 km de Cuernavaca, vous pourrez admirer le parque nacional lagunas de Zempoala. La route zigzaguée mène à sept lacs répartis sur les hauteurs. C’est un lieu de détente où les amateurs de camping, de randonnée et de pêche seront satisfaits. De Cuernavaca, prendre un bus de la compagnie "Tres Estrellas del Norte" se rendant à Santiago et à Toluca (Av. Morelos - Terminal Estrella Blanca). Fréquence toutes les 30 mns de 5h à 19h30. Précisez au chauffeur l'arrêt à "la laguna de Zempoala" (environ $20). Pour les amateurs de marches à pied, c'est un beau lieu de randonnée dans un cadre splendide. Parcourez le parc de préférence par beau temps.

Les couvents franciscains

église de Tepoztlan (état de Morelos) Si vous aimez particulièrement la visite d’anciens couvents franciscains, dominicains et augustins, vous n’aurez que l’embarras du choix dans cette région. Ils ont été construits peu après la conquête espagnole. Ces premiers missionnaires avaient pour objectif au début du XVIème siècle, d’évangéliser les populations indigènes. Quatorze d’entre eux font partie du patrimoine mondial de l’humanité. Comptez une journée (de préférence en voiture) si vous conduisez sur la route des couvents. L’entrée de certains couvents est payante mais le montant est dérisoire.

     Photo de droite : église de Tepoztlán (état de Morelos)


Vers le Sud après Tepoztlán, vous pouvez prendre la route des couvents et visiter tout d’abord l’ancien Convento de Santo Domingo datant du XVIème siècle à Oaxtepec, bordé d’arbres et de ficus (pour l’amate, papier écorce sur lequel les indiens font de la peinture) est orné de nombreuses peintures de saints (fermé le week-end); puis en continuant vers Tlayacapan, vous pourrez visiter le Convento de San Juan Bautista (ouv. tlj 9H-17h) du même siècle dont la façade est ornée de petites cloches logées dans des niches individuelles. La chapelle abrite quelques peintures de saints et le musée expose quelques statues. Dans le village de Tlayacapan, la poterie est « roi ». Le week end, les artisans s’installent dans les rues pour vendre leurs produits aux touristes ou aux locaux. Nous avons été séduits par le dynamisme du village et la beauté des poteries. Il y a une quinzaine de chapelles dans ce même village que l'on peut visiter si vous avez le temps.
A l'est de Tlayacapan, vous trouverez le Convento de Totolapan, malheureusement à l’abandon, puis 15 km plus loin en direction du Sud, le Convento de Atlatlahuacán, ancien monastère augustin entouré d’une vaste cour crénelée. Le cloître est décoré de nombreux saints ainsi que l’église
adjacente (ouv. tlj 8h-19h).

feria de las flores à Cuernavaca
Encore un autre à visiter dans cette région encore plus au Sud-est, près de Yecapixtla, c'est le Convento de San Juan Bautista (ouv. tlj 6h-19h) doté de puissances murailles. La ville fut un ancien marché aux esclaves. A 10 km, vers l'est à Ocuituco, les augustins fondèrent leur premier couvent. Très belle fontaine au sein du cloître.


Xochicalco

A l’ouest de Cuautla et à 45 km au sud ouest de Cuernavaca, vous pouvez visiter le site de Xochicalco, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco ; c’est un exemple particulièrement bien préservé d’un centre politique, religieux et commercial fortifié de la période trouble qui va de 650 à 900 et qui suit l’effondrement des grands Etats méso-américains, tels que Teotihuacán, Monte Albán, Palenque et Tikal : .


l'Acropolis à Xochicalco (état de Morelos) Le site est composé de plusieurs pyramides sur différents niveaux dont la grande pyramide du Serpent à plumes, construite en « talud-tablero ». La Pyramide du serpent à plumes est composée de deux massifs superposés entièrement recouverts de reliefs sculptés qui représente le serpent à plume volant comme un oiseau et ondulant comme un serpent. Les bas reliefs sont parmi les plus beaux de cette région du Mexique. Les vestiges mystérieux n’ont pas encore livré le secret de leurs origines. Certaines structures, certains éléments de décoration suggèrent une influence toltèque, d’autres se rattacheraient à la civilisation zapotèque, d’autres encore semblent indiquer que les Mayas, à un moment donné, s’étendirent assez loin de leur base du Yucatán pour laisser trace de leur présence dans le centre du Mexique.

     Photo de droite : l'Acrópolis à Xochicalco (état de Morelos)

Ce sont les ruines les plus importantes de l’Etat de Morelos. C’était un centre cérémoniel et une forteresse. L’ensemble comprend entre autres, des terrains de jeux de balle, l'Acrópolis, la place de la Stèle des deux glyphes, le temazcal (bain de vapeur), des passages souterrains, véritables prouesses d’ingénieurs et un observatoire souterrain.
Toutes les ruines n'ont pas encore été fouillées et on s'attend à d'autres merveilles ! L'Acrópolis occupe la partie supérieure de la colline et s'étend sur plusieurs niveaux de chambres qui composent un grand quartier résidentiel.



pyramide du serpent à plumes Autre chef d'oeuvre : l
a place de la Stèle des deux glyphes, ainsi nommée d'après une stèle qui s'y trouve, est sculptée des glyphes calendaires représentant les dates "10-roseau" et "9-oeil de reptile". Elle est délimitée par trois pyramides. Un petit autel central où se dressait la stèle à ce jour très érodée, sépare deux temples identiques. Celui de gauche servait de point de visée : le soleil se lève à chaque angle de l'édifice aux solstices, et en son centre aux équinoxes. Au bout de la place, vous pourrez bénéficier d'une très belle vue sur le quartier de la Malinche et son jeu de balle, la vallée et un petit lac.
     
Photo de gauche : pyramide du serpent à plumes

Situé dans un cadre verdoyant au milieu des montagnes, le site de Xochicalco (veut dire « maison des fleurs » en langue náhuatl) couvre la colline sur une superficie de 1500 ha.


jeu de balle Prendre un bus de Cuernavaca à Xochicalco (30 min). Départ toutes les 30 min de 6h à 21h45. Il faut aviser le chauffeur du bus de votre arrêt près des ruines. De là, prendre un taxi à plusieurs en direction du site (35$) et vous faire arrêter au musée afin de prendre votre billet pour le site (ouvert tlj de 9h à 18h, $51, mais pas de billet vendu après 17h).
Comptez 3 h pour la visite du musée et du site. Un sentier vous conduit du musée du site, fermé le lundi (environ 15 min de marche).

     Photo de droite : jeu de balle

Il faut absolument tout visiter : l'observatoire est une grotte avec un puits de lumière qui laisse passer le soleil. On y rentre par petits groupes avec un gardien qui donne des explications en espagnol. Entre la mi-mai et début août, la grotte est complètement éclairée. Deux fois par an, 14/15 mai et 28/29 juillet, on peut voir un hexagone de lumière se dessiner sur le sol de la grotte (le soleil est à cette période au zénith et les aztèques l'utilisaient comme calendrier).

 



6/52 Xochicalco - the house of Flowers Xochicalco, México Xochicalco Xochicalco Xochicalco
>>> See more from this gallery



place centrale sur le site de Xochicalco (état de Morelos) On peut assister à un "son et lumière" le vendredi et samedi de 19h à 21h pour $180, toute l'année. Les places sont limitées à 1500. Mieux vaut se renseigner avant de s'y rendre.

Consultez le site www.inah.gob.mx ou écrivez à xochicalco.mor@inah.gob.mx.

Photo de gauche : place centrale sur le site de Xochicalco (état de Morelos)


En quittant le site, on peut prendre un bus bleu ou vert, au croisement des routes site/musée qui va à Cuernavaca. C'est un omnibus qui met le double de temps mais pour seulement $25. Il vous laisse près du marché de Cuernavaca, à côté du Zócalo.



Les grottes de Cacahuamilpa

Sur la route entre Xochicalco et Taxco, à 30 km de cette dernière, on peut visiter les Grottes de Cacahuamilpa, les plus vastes et les mieux aménagées du Mexique, ouvertes de 10h à 17h toute l'année, 62 pesos, (777) 129 90 78 ou (734) 346 17 16, lamates@conanp.com. Bus directs de Mexico D.F, le week-end 07h30 et 08h30 avec les Autobus Pullman de Morelos et à 15h, 17h, 19h dans l'autre sens. De Taxco, prendre les bus de la Cie Aguila (26 pesos) qui partent du Terminal de bus Estrella Blanca toutes les 40 minutes et qui vous arrêtent à un kilomètre des grottes ou tout simplement un minibus (toutes les heures) qui part de l'avenida de los Plateros (en face du Terminal) portant l'indication "grutas" (25 pesos).

Comme les murs du métro, les parois des cavernes se prêtent aux graffiti. Mais deux des inscriptions gravées ici ont une signification dans l'histoire du Mexique. L'une date de 1866 : elle est de la main de l'Impératrice Charlotte qui écrivit : "María Carlota vint jusqu'ici". L'autre date de 1874 : elle a pour auteur le président Sebastián de Tejada qui écrivit, après la mort de son impérial ennemi : "Sebastián Lerdo de Tejeda est allé plus loin". Elles sont considérées comme les plus belles et les plus grandes avec 2 km de profondeur. Visites guidées de 2h à travers les stalactites et stalagmites.

Consultez le site sur les aires naturelles protégées, www.conanp.gob.mx.

L'histoire de l'état et de sa capitale :  (anglais)


vue depuis Xochicalco (Temazcal)
     Photo ci-dessous : jardin du musée Brady





     Photo de droite : vue depuis Xochicalco
(Temazcal)jardin du musée Brady

 

 

 

 

 

 


 


Au 1er Octobre 1993, quatorze monastères du début du XVIème siècle ont été classés sur la liste du patrimoine mondial, liste établie par l’Unesco. Il s’agit des monastères situés sur les versants du Popocatépetl. Cliquer pour le lien avec le site de l'Unesco sur http://whc.unesco.org.

D’abord les Franciscains ont installé des monastères à partir de 1525 :
- Municipalités de Cuernavaca, Huejotzingo et Calpan (versant est du volcan) et Tochimilco (versant sud - 40 km de Puebla).
Puis les Dominicains, trois ans après :
Oaxtepec (plus un hôpital), Tepoztlán, Tetela del Volcan et Hueyapan
Puis les Augustins :
Ocuituco, Totolapán, Yecapixtla, Atlatlahuacán, Zacualpan et Tlayacapan.

Le paysage de l’Etat de Morelos est parsemé, non seulement d’anciens couvents mais également d’haciendas aménagées comme parcs ou hôtels. On en citera quelques unes : à Yautepec, l’hacienda de Cortés datant du XVIème siècle, Cocoyoc et Oacalco, l’hacienda San José Vista Hermosa (près du lac de Tequesquitengo) où habita le petit fils de Cortés, l’hacienda Casasano à Cuautla et celle dans la Ciudad d’Ayala, appelé Chinameca.

Cine Morelos Martha Ketchum Javier Sicilia Festival Tamoanchan World Music La Cuerda Floja
>>> See more from this gallery

 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Apprenez l'espagnol au Mexique