Loading
Guadalajara et sa banlieue
 Page mise à jour le 22.12.2012
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google 
 



TLAQUEPAQUE, ZAPÓPAN
et TONALÁ sont les trois grands faubourgs de Guadalajara, au nord et au sud. Mais dans le cas présent, le terme de faubourg n'est guère adéquat. Car nous avons affaire à des agglomérations qui ont largement la taille d'une ville.

On compte environ 5000 artisans en poterie, céramique et verre soufflé dans cette région de Jalisco.

TLAQUEPAQUE (6 km au sud-est de la ville)

parroquia de san pedro Au centre, une vaste esplanade appelée El Parián, couverte de boutiques d'artisanat. Traduction littérale : "marché public de diverses choses". Si nous n'avons pas ici un Zócalo, comme dans la plupart des villes mexicaines, c'est que le secteur ombragé de la place est entièrement clos par un complexe rectangulaire de restaurants, de cantinas et de magasins, animé par les Mariachis. Se promener sur la calle Independencia, puis se rendre sur El Parián. Tlaquepaque fut longtemps réputée pour sa poterie et autres produits artisanaux : la ville abrite la plus grande concentration artisanale du Mexique. Bien que la qualité des objets ne soit plus la même depuis que l'industrialisation s'en est mêlée, on peut se laisser tenter par des grès, des bibelots de bois, des robes, des étoffes tissées à la main, de l'étain, du fer forgé, de la verrerie laminée et des céramiques. A signaler : le Musée régional de la Céramique, (ouv. 10h-18h, mar-sam et 9h-16h, le dimanche, entrée gratuite), installé dans une ancienne demeure coloniale, sur la Calle Independencia.

   Photo de droite : Parroquía de San Pedro


plan de Tlaquepaque


Cette rue piétonne conduit à la place principale, le Jardin Hidalgo, et au sanctuaire byzantino-néoclassique (XVIIIème siècle) de Nuestra Señora de la Soledad. Juste à côté, les franciscains construisirent la Parroquía de San Pedro en 1813. Autre musée à voir mais celui-ci est municipal : Museo del premio nacional de la Cerámica, Prisciliano Sanchez #191, entre Florida et Donato Guerra, entrée gratuite, ouv. de 10h à 18h du mardi au samedi et de 10h à 15h le dimanche.

     Photo de gauche : plan de Tlaquepaque












     Photos ci-dessous : centre de Tlaquepaque

centre de Tlaquepaque centre de Tlaquepaque
centre de Tlaquepaque centre de Tlaquepaque
centre de Tlaquepaque petite chapelle près du musée  municipal de la céramique de Tlaquepaque

looking up fruit vendor come on in... old olive oil jugs a r t
>>> See more from this gallery



Plan de Tlaquepaque :

Vente d'artisanat du Mexique principalement en provenance de Tlaquepaque : poterie, vaisselle, meubles, cheminées, décoration mexicaine. Disponible près d'Aix en Provence (Bouches-du-Rhône-France) et ventes en ligne :


Localiser Localiser Tlaquepaque

Hébergements

Tlaquepaque :
Notre sélection d'hébergements :    +++ ajoutez votre établissement
La Villa del Ensueno
site web contactez-nous (+52 3336358792 Fax : +52 3336596152
carte/plan
TARIFS : Chambre single à 3450MXN (200.23€)*, chambre double à 3450MXN (200.23€)*,
Quinta Don José
site web contactez-nous (+52 3336357522 Fax : +52 3338384641
carte/plan
TARIFS : Chambre single à 996MXN (57.81€)*, chambre double à 1120MXN (65€)*,
La Casa del Retono
site web contactez-nous (+52 3335873989 Fax : +52 3336396510
carte/plan
TARIFS : Chambre single à 700MXN (40.63€)*, chambre double à 850MXN (49.33€)*,
Notre sélection de restaurants :    +++ ajoutez votre établissement
Aucun établissement actuellement enregistré dans cette localité ! Ajoutez le vôtre !
Notre sélection de loisirs de plein air :    +++ ajoutez votre établissement
Aucun établissement actuellement enregistré dans cette localité ! Ajoutez le vôtre !
Notre sélection d'agences de voyages :    +++ ajoutez votre établissement
Aucun établissement actuellement enregistré dans cette localité ! Ajoutez le vôtre !
Sélection de loirsirs urbains et nocturnes :    +++ ajoutez votre établissement
Aucun établissement actuellement enregistré dans cette localité ! Ajoutez le vôtre !



ZAPÓPAN


A 7 km du centre de Guadalajara et au nord de la ville, Zapópan est presque devenu un quartier de la ville tant l'expansion urbaine et démographique est rapide. En autres attraits, cet ancien village dispose d'un atout maître. La ville est en effet le théâtre de la plus pittoresque et de la plus étonnante tradition religieuse de tout le Mexique, tradition centrée autour de la Bonne Mère régnant en ce lieu : Notre Dame de Zapópan. Cette Vierge apparut dans l'histoire du Mexique en 1531, lors d'une bataille entre Espagnols et Indiens chimalhuacano. Comme l'issue du combat se dessinait mal, Fra Antonio de Segovia, moine franciscain du camp espagnol, grimpa sur une proche éminence et y brandit l'image de la Vierge. Ce qui frappa les combattants indiens d'une telle frayeur qu'ils se rendirent, et ne tardèrent pas à être convertis au christianisme.
Paradoxalement, cette Vierge de Zapópan qui apparaït à l'origine comme la principale responsable d'une défaite indienne, comme la toute-puissante auxiliaire des envahisseurs blancs, a subi pour sa part une assez curieuse "conversion": d'alliée des Espagnols, elle est devenue la patronne révérée de la population indienne du Mexique. Vu sa petite taille, la statue de la Vierge de Zapópan a reçu le surnom affectueux de Zapopanita (la petite dame de Zapópan).
Pour en revenir à la tradition à laquelle nous faisions allusion, il s'agit d'une procession, ou plus exactement d'une tournée que l'on fait entreprendre à la Vierge de juin à octobre. Ainsi, pendant plus de quatre mois de l'année, elle visite et bénit les différentes églises de Guadalajara et son agglomération (plus de 130 paroisses). Son hébergement donne lieu à des fêtes de quartiers et à des feux d'artifice dans chaque paroisse. Elle quitte la cathédrale de Guadalajara le 12 octobre et retourne à Zapópan. L'habitude en fut prise en 1734. Cette année là, comme la peste ravageait la ville, l'évêque Gomez de Cervantes permit que la statue de la Zapopanita fût transportée là où le fléau frappait le plus fort. Quand elle n'est pas en tournée, la Vierge réside en la Basilique de Nuestra Señora de la Expectación, qui lui fut consacrée le 08 septembre 1730, et qui présente un dôme de style mudéjar (hispano-mauresque) et une façade plateresque. En robe bleue et manteau cramoisi, la sainte patronne du lieu trône au-dessus du maître-autel. L'église domine la plaza principale de Zapópan (ouv. tlj 10h-20h).


Guadalajara et Zapopan
Visitez le Museo Huichol Wixarica de Zapópan si vous avez le temps : présentation de l'art et des traditions des Indiens huichols du nord du Jalisco et des états voisins de Zacatecas et de Nayarit (ouv. lun-sam, 9h30-13h15 et 15h-17h30 et le dimanche 10h-14h, $6, av. Hidalgo # 152 Centro).
Visitez également le musée des arts de Zapópan du mardi au dimanche de 10h à 18h, www.mazmuseo.com.


Cliquer ici pour afficher la sélection de photos sur Zapópan

Localiser Localiser Zapópan




TONALÁ
masque de TonalaDans la même direction que Tlaquepaque mais un peu plus loin, Tonalá est un ravissant petit village où l'on trouve de très belles poteries et céramiques. Cet ancien village est desservi par la ligne 275, départ sur l'avenue 16 de Septiembre, tout comme pour Tlaquepaque.

Photo de gauche : masque de Tonalá


Situé à 15 km au sud-est de Guadalajara, ce village est réputé pour ses ateliers de poteries et de verre soufflé. Le nom de ce village signifie en náhuatl "ville où le soleil se lève" ou "ville du soleil". Ce fut temporairement la capitale de la Nouvelle Galice avant qu'une pénurie d'eau, entre autres, ne force les habitants à quitter les lieux. Tous les jeudis et dimanches, a lieu un gigantesque marché artisanal, (tianguis qui remonte à l'époque précolombienne), réputé dans tout le pays pour la variété de ses produits. C'est immense et très populaire. Ne le manquez pas sous aucun prétexte. C'est vraiment à voir et c'est l'occasion de faire des affaires. Marchandage est de rigueur ! Si les jours ne correspondent pas à votre emploi du temps, vous pourrez toujours visiter les ateliers et les boutiques de faïence, verre soufflé, fer forgé, étain, objets en papier maché, cuivre, vannerie et bois. Les prix seront identiques mais l'ambiance différente par rapport au marché bien sûr ! Visitez également la Casa de los Artesanos, (récemment déménagée près du centre commercial Walmart, juste avant d'arriver dans le centre de Tonala, ouverte du lundi au vendredi et samedi matin) présentant une remarquable production d'une cinquantaine d'artisans locaux. Voir également le Musée de la Céramique, gratuit ouvert de 10h à 18h du mardi au dimanche (Constitución, Morelos). De beaux masques et de belles céramiques sont à voir, entrée gratuite.       
    
    Photos ci-dessous : magasin et soufflerie de verre à Tonalá

magasin et soufflerie de verre à Tonalá magasin et soufflerie de verre à Tonalá
musée régional de la céramique o Tonala musée régional de la céramique o Tonala
magasin et soufflerie de verre à Tonalá magasin et soufflerie de verre à Tonalá



Plan de Tonalá :

Localiser Localiser Tonalá

Tonalá, Mexico Tonalá, Mexico Tonalá, Mexico Tonalá, Mexico Tonalá, Mexico
>>> See more from this gallery

 

Hotels Voir les hébergements de Guadalajara

 

 

Parcours dans Tlaquepaque
 



Histoire de l'état de Jalisco : (sites en anglais)

 
Hospicio Cabañas,Plaza Tapatia, Guadalajara Jalisco Mexico Formula 1 Renault R26 en Guadalajara Jalisco Mexico Escudo Guadalajara,Plaza Tapatia Centro Guadalajara Jalisco Mexico Atotonilco mi México SAN SEBASTIAN DEL OESTE, JALISCO; MEXICO.
>>> See more from this gallery

 

 

& Guadalajara 2001 par: Collectif
& Mexico Pacific & Guadalajara : 1 1 000 000 /1 : 12 500
& Le Mexique, histoire d'une rencontre : Carnet de voyage entre Guadalajara e par: Didier Lisetti
& Guadalajara par: Quim Monzo
& Guadalajara 1/200 000
& Guadalajara. par: Quim Monzo
& Guadalajara par: Bruce Whipperman
& Guadalajara par: Quim Monzó
Quaderns Crema. Barcelona. 2000. 18 cm. 199 p. Encuadernación en tapa blanda de editorial ilustrada. Monzó, Quim 1952-. Mínima minor. vol. 65 . Cubierta deslucida. ISBN: 84-7727-293-X
& Guadalajara par: Cayetano Enríquez de Salamanca
Everest. Madrid. 1983. Encuadernación en tapa dura de editorial ilustrada. 18 cm. 159, 8 p. principalmente il. col. Fotografías, Nistal. et al. Guías Everest. Guadalajara. -Guías turísticas . ISBN: 84-241-4289-6
& Guadalajara par: Quim Monzo
nº 65, 2ª edicion febrero 2000, 199 paginas, escrito en catalan. Produit expédié de Barcelone (Espagne).
Cliquez ici pour voir l'ensemble des produits en détail: 315





Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Apprenez l'espagnol au Mexique