Loading
Bosque de Chapultepec
 Page mise à jour le 23.12.2012
Imprimer        Partager sur : facebook   twitter   google 
 

 

Le Paseo de la Reforma

monument de l'indépendanceCette avenue, qui est la plus élégante des grandes artères de la capitale, la traverse par le centre pour aller desservir à l’ouest, le parc de Chapultepec et le quartier résidentiel de Lomas et de Polanco.




   Afficher la sélection de photos sur le "Paseo de la Reforma"

 

Photo de gauche : monument de l'indépendance

 


Décembre 2010 : Une nouvelle piste cyclable a été inaugurée sur les voies latérales du Paseo de la Reforma. Longue d'un peu moins de 7 kilomètres, elle relie Lieja à Balderas. Sur certaines parties, elle se trouve séparée des voies de circulation par des poteaux, mais pas partout. Aussi, pour garantir la sécurité des cyclistes, des policiers sont assignés à la surveillance de la piste avec l'ordre de mettre des amendes à tous les automobilistes qui envahissent la voie. 12 nouvelles stations de prêt de bicyclettes ont également été installées sur le tronçon, pour permettre à toutes les personnes qui n'ont pas de bicyclette de faire aussi usage de cette nouvelle piste (extrait du www.lepetitjournal.com).


Le Parc de Chapultepec

La Reforma, seule avenue à Mexico qui garde son nom tout le long traverse le Bosque de Chapultepec, autrefois réserve d’eau potable du temps des Aztèques. Le parc de Chapultepec est le plus vaste parc de la ville. Agréable lieu de repos en plein air, il est composé d'un jardin botanique, d'un parc zoologique, de lacs et de fontaines, mais aussi des terrains de sport, des théâtres et près d’une douzaine de très bons musées. Il est composé de trois sections : la première est la plus vieille section datant de la période pré-hispanique. A son sommet, le "Chateau" abritant le Musée d'histoire naturelle. La Galerie d'histoire connue sous le nom de Museo del Caracol est située au milieu de cette colline . Proche du lac, on y trouve la Casa del Lago Juan José Arreola, un important forum qui fait partie du programme de dissémination culturelle de l'Université nationale de Mexico. Cette section contient le zoo et le Musée d'art moderne, Rufino Tamayo. Tout proche, on y trouve la résidence officielle du Président du Mexique, connue sous le nom de Los Pinos. La seconde section est une extension de la première. Construit en 1960, deux lacs ont été aménagés pour y installer des jeux et des restaurants. Trois musées sont localisés dans le coin : Museo Tecnológico de la Comisión Federal de Electricidad (sujets scientifiques), le Museo de Historia Natural, le seul musée de la ville relatant des sujets écologiques et environnementaux, et le Musée moderne "Papalote Museo del Niño", lieu très intéressant pour les enfants. La troisième section, construite encore plus tard, est une réserve écologique avec de nombreux endroits de verdure qui permet d'être en contact avec la nature. En résumé, le parc est un lieu privilégié de détente pour tout visiteur et également une des sources d'oxygène pour le cente historique. S'étendant sur une surface de 647.5 hectares, il attire chaque jour des milliers de visiteurs. Des allées ont été aménagées pour y faire du vélo et de la course à pied.

Paseo de la Reforma Castillo Chapultepec, Mexico City chapultepec park chapultepec park chapultepec park
>>> See more from this gallery



Il était le terrain de chasse royale de Moctezuma. Le vice-roi y fit construire le "Castillo" comme résidence d’Eté mais le Mexique déclara l’indépendance avant la fin de sa construction. Le château devint ensuite l'académie militaire. Ce sont six tout jeunes cadets de cette académie qui défendirent jusqu'à leur mort le château, attaqué le 13 septembre 1847 par les troupes américaines. Le souvenir de "Los Niños Héroes" est perpétué par le monument élevé en mémoire de leur sacrifice à l'entrée du parc. Leurs restes reposent dans les six colonnes.
ninos heroes

     Photo de droite : ninos heroes

El Castillo de Chapultepec : ouvert 9h-17h, visites guidées du mardi au dimanche $200 pour 3 h - Rendez vous à La reja de los leones à l’entrée principale de Chaputelpec par l'avenue Reforma (2ème arrêt du turibus). Il s'élève sur une esplanade d'où l'on a une très belle vue sur l'est de la ville. Le bâtiment restera hanté par l'archiduc Maximilien d'Autriche et sa femme Charlotte, qui y résidèrent au milieu du XIXème siècle et connurent une fin tragique. Devenu empereur du Mexique sous les auspices de la France, Maximilien maintenait son pouvoir avec l'appui d'un corps expéditionnaire français qui, deux ans après son avènement, quitta le pays. Les troupes de Benito Juárez ne tardèrent pas à battre le prince, qui fut capturé, puis exécuté. Sa femme Charlotte perdit la raison et mourut bien des années plus tard. L’édifice fut de nouveau rénové par le président Porfirio Díaz.

Le bâtiment, après avoir servi de résidence aux présidents de la République du Mexique jusqu'en 1939, fut transformé en musée d'Histoire.

 

entrée musée de l'histoire


Outre les habitations impériales que l'on peut encore visiter, on trouve dans ce Museo Nacional de Historia (ouv. 09h-17h, mar-dim, $51) une série de salles consacrées aux diverses époques de l'histoire du pays, de la période précolombienne à l'époque moderne, en passant par la Conquête, le déclin de la Nouvelle-Espagne, la naissance des mouvements indépendantistes, la proclamation de l'autonomie... Chaque période est documentée par des peintures, des photographies, des écrits, des plans, des maquettes, des armes et des objets d'époque. Certaines salles sont réservées aux arts mineurs, aux vêtements et aux parures. De la très belle galerie vitrée, vous pouvez apprécier la perspective du Paseo de la Reforma jusqu'au centre-ville.
Vous trouverez également un jardin et l’observatoire astronomique national.

Photo de gauche : entrée musée de l'histoire



Du Musée, marchez ou prenez le petit train jusqu’au zoo gratuit, le Zoológico de Chapultepec (ouv. 09h-17h mar-dim / métro: Auditorio). Ce zoo abrite environ 300 espèces d’animaux dont certains sont épizootiques, tels que le lynx et le loup gris du Mexique, espèces menacées. Des animaux tels que des lions, girafes, bisons et rhinocéros y sont visibles également. On pourra approcher certains animaux et même monter sur des poneys.

Au Sud du Parc, on pourra trouver des distractions pour les enfants : la feria de Chapultepec (ouv. tlj 10h-21h / métro Constituyentes). Dans ce parc de loisirs fondé en 1964, quelques 57 attractions sont regroupées sur 6000 m2 et quelque 2 millions de visiteurs en profitent. Des formules au choix donnent la possibilité de choisir telle ou telle autre attraction. La plus économique est la formule « magico » pour 35 pesos, la plus chère est la formule « ecolin » pour 80 pesos. On peut suggérer pour les plus petits les manèges suivants : le palais des glaces, le dragon, le toboggan géant ou la piscine de balles ; pour les plus grands, le « Nao China », le Tower Power , le Top Spin. Bien sûr sans oublier la montagne russe « la serpiente de fuego » vieille activité datant de l’ouverture du parc ! Il ne faut pas être cardiaque ! Beaucoup de monde le week-end, des milliers de capitalinos, principalement issus des classes populaires s’y précipitent, le prix des attractions étant très abordable.

Musée National d'Anthropologie et autres musées du parc

Le Musée National d'Anthropologie (ouv. 09h-19h, mar-dim) : tarif $57, dimanche gratuit pour les résidents au Mexique

Tours guidés entre 09h30 et 17h30, du mardi au samedi. Voir le site de Wikipedia.

Créé en 1964 et rénové depuis peu, il a été conçu par l’architecte Pedro Ramirez Vásquez à la demande du président Lopez Mateos.

musée national d'anthropologie"Le plus beau musée du monde", disait André Malraux, sans conteste le plus captivant lorsqu'on pose le pied à Mexico pour la première fois. Le choc est garanti. Il contient la célèbre "pierre du soleil", le fameux calendrier aztèque, les têtes olmèques géantes des forêts du Tabasco et les trésors de l'ensemble des régions mayas.

C'est au musée d'anthropologie que doit débuter le voyage de l'amateur d'histoire mexicaine. C'est de ce paradis, chef-d'oeuvre de la muséographie mondiale, et au cours d'une journée entière au minimum que l'on peut le mieux s'immerger dans la mémoire des cultures méso-américaines. Il est inspiré d’une construction mixtèque, quatre édifices entourent une cour centrale que recouvre à moitié un énorme dais d’aluminium supporté par une unique colonne recouverte de pierre taillée. Du sommet du support, l’eau jaillit et retombe en pluie sur le sol, combinant fraîcheur et beauté.

     Photo de droite : musée national d'anthropologie

Sur place, on peut acquérir entre autres, cartes et plans du pays en français. Consultez le tout à la terrasse d'un excellent restaurant et même achetez quelques très belles reproductions de pierres, de jades, et d'objets en argent de l'art précolombien (métro : Chapultepec, puis traversez le parc le long de la Reforma).

Les douze salles d’exposition du rez-de-chaussée entourant la cour sont consacrées aux civilisations précolombiennes. C’est la plus importante et remarquable collection d’archéologie du Mexique. Chaque salle est organisée par région.

Vous pourrez donc visiter ce qui vous passionne le plus : tout d'abord trois salles d'introduction à l'anthropologie inaugurent la visite avec une carte de la Méso-Amérique qui vous permettra de mieux vous situer, puis la salle préclassique (vallée de Mexico), la salle Teotihuacán et la salle Toltèque; la salle Mexica (au milieu entre Toltèque et Oaxaca), consacrée à la civilisation aztèque; la salle Oaxaca (Zapotèques et Mixtèques); le Golfe du Mexique (Huastèques, Totonaques et Olmèques) ; la salle Maya ; les cultures du Nord et de l'Occident.
      
calendrier aztèque


 

     Photo de gauche : calendrier aztèque

 

 

 





     Voir la page consacrée entièrement au Musée


Mayan clay art, incense altar piece, National Museum of Anthropology, Mexico City Xochipilli Mayan clay art, incense altar piece, National Museum of Anthropology, Mexico City National Museum of Anthropology Mayan mural, National Museum of Anthropology, Mexico City
>>> See more from this gallery


los voladores dans le parc de Chapultepec

Devant le musée, les Voladores de Papantla font leur spectacle plusieurs fois par jour, notamment le dimanche.

Photo de gauche : los voladores dans le parc de Chapultepec

Le plus important des musées d'art du parc de Chapultepec est le Museo de Arte Moderno (ouv. 10h-18h, mar-dim, $20) qui présente sur deux étages les artistes majeurs du XXème siècle, mexicains et étrangers. Le musée est consacré à la sculpture, à la peinture et à la photographie. L'intérieur, lumineux et bien conçu, permet une excellente présentation des collections d’art international et national. Deux expositions permanentes méritent une attention particulière : l'une est consacrée au photographe Manuel Alvarez Bravo, l'autre présente des paysages de José Maria Velasco. Quoique sa célébrité n'ait pas atteint celle des muralistes, Velasco est un excellent peintre dont l'œuvre offre un regard nostalgique sur le Mexico de jadis. On trouve également des collections permanentes d’artistes mexicains comme Kahlo, Rivera, Orozco, Siqueiros et Tamayo.

A l'est du musée d'Anthropologie, un luxueux édifice moderne, conçu par les architectes Zabludosky et Gonzalez de León, abrite le Museo Rufino Tamayo (ouv. 10h-18h, mar-dim, $19). Parmi les peintures contemporaines, les plus remarquables sont celles de Tamayo lui-même, peintre et sculpteur de l'état d'Oaxaca, en particulier un grand portrait de sa femme Olga. Il fut construit à partir de 1979 et ouvert en 1981 pour présenter les collections de Tamayo. Voir la fresque La Raza, à droite à l'entrée. Des tableaux d'autres artistes mexicains et étrangers y sont également exposés : . Possibilités de visites guidées à midi tous les jours (sauf lundi).


copie de La Venta dans le parcOn pourra également faire une balade paisible (sauf le week-end) aux bords des lacs Mayor et Menor situés dans le parc. Près du Lac Mayor, vous pouvez visiter avec vos enfants le Museo del Niño–Papalote (ouv. tlj, lun-ven 9h-18h sauf jeudi 9h-23h, et sam-dim et jours fériés de 10h-19h, tarifs de base $99 adulte, $95 enfant moins de 12 ans), très intéressant pour les enfants et en fonction de votre bourse, les options de visite ne sont pas les mêmes (possibilité de "package" avec salle de projection IMAX et planétarium).


     Photo de droite : copie de La Venta dans le parc


Papalote signifie "papillon" en náhuatl comprend 350 attractions et ateliers pédagogiques sur 24 000 m2 et a été ouvert en 1993 avec UN SEUL OBJECTIF : permettre à chacun de mieux comprendre l'être humain et le monde qui l'entoure, tout en ce distrayant.

Cinq thèmes et donc 5 parcours sont proposés aux enfants : "je communique", "je suis", "je comprends", "j'exprime" et "j'appartiens". 5 méthodes pour éveiller nos petits, accompagnées d'animateurs. Passez également par les ateliers comme celui de la pâte à modeler, la peinture..etc. Finissez la visite par le planétarium et le cinéma en 3D.

Los Pinos

parc de chapultepecLa résidence officielle de Los Pinos est un lieu chargé d’histoire. La parcourir nous emmène dans le passé et dans le présent des gouvernements mexicains. En raison de sa beauté, de sa situation géographique et de ses ressources naturelles, rois, empereurs et dirigeants de tous les temps et de toutes les facettes de l’histoire du Mexique ont choisi ce lieu enclavé dans le Bosque de Chapultepec pour y vivre et y établir le centre du gouvernement. Après la Conquête, ce domaine a constitué un centre économique de la plus haute importance. Tant et si bien qu’il a été appelé le Moulin du Roi, un nom que conserve encore une partie de ce qui constitue aujourd’hui "los Pinos".

     Photo de droite : parc de chapultepec

En 1935, le Général Lázaro Cárdenas est le premier Président à y résider. C’est lui qui a choisi le nom de "Los Pinos".
On trouve dans le parc des vendeurs d'eau et des petits restaurants, utiles avec les distances et la chaleur en pleine journée.

Polanco

Le parc lui-même borde sur le Nord, Polanco, quartier élégant où se trouvent de nombreuses ambassades ou consulats, des hôtels de grande renommée, de nombreux restaurants, cafés, boutiques et des grands magasins. C’est le quartier des affaires, avec une forte communauté juive et arabe. Profitez de votre passage dans ce quartier pour visiter le Museo David Alfaro Siqueiros (Tres Picos # 299) et le petit Museo de Artes Gráficas Juan Pablos (Galileo # 101). Dans le centre de ce quartier vers la rue Emilio Castelar, se trouve le parc Lincoln abritant le teatro Angela Peralta, d'où vous pourrez paisiblement et tranquillement admirer l'étang sous le regard de la tour de l'horloge.
Un peu plus à l’ouest et en hauteur, dans les quartiers de Lomas de Chapultepec, Bosques de las Lomas et de Santa Fe, vit la très haute bourgeoisie de Mexico.

Carlos Slim a inauguré en 2009 son projet culturel : le Musée Soumaya.

Le Musée Soumaya est un musée privé situé à Mexico que le milliardaire Carlos Slim a financé. Ce lieu est une œuvre architecturale remarquable, produit de l’architecte Fernando Romero. C’est un bâtiment asymétrique de 6000m2 répartis sur 6 étages. Cet édifice reflète la lumière du soleil grâce à sa couverture de 17000 hexagones.
Le Musée Soumaya présente plus de 65 000 oeuvres d’art, de l’art autochtone, en passant par l’art colonial jusqu’aux œuvres d’écoles européennes. C’est une collection privée impressionnante que possède Carlos Slim, qui a décidé de la faire partager au grand public. C’est un rassemblement de pièces uniques venant de différents courants artistiques, différents continents, différentes époques. Dali fréquente Cézanne, Renoir, Monet, qui cohabitent avec Picasso et Gabriel Orozco. On peut voir une large collection de monnaies d' Hernan Cortès ou de l'empereur Maximilien de Habsbourg (1863-1867). Ce musée est un lieu inédit rompant les codes des autres musées.
Si vous êtes un inconditionnel de Rodin, ce musée est à visiter absolument. En effet, Carlos Slim possède la seconde plus grande collection de l’artiste hors France. C’est l’opportunité de découvrir ce précurseur de l’art « moderne ». Rodin va plus loin que la représentation idéalisée, il nous transmet des sentiments, quelque chose d’universel et de profond. Rodin, c’est un sculpteur unique que vous aurez plaisir à redécouvrir grâce au Musée Soumaya si vous voyagez sur le continent mexicain.
Dès l'entrée, le regard se fixe sur le sculpture du "Penseur", qui trône dans l'énorme vestibule de 14 mètres de haut. En face, les couleurs chaudes d'une fresque de David Alfaro Siquieros et d'une nature morte de Rufino Tamayo contrastent avec le blanc immaculé des murs. Prenez le temps de découvrir les six étages et de découvrir les différentes collections.

Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30, entrée gratuite. Miguel de Cervantes Saavedra # 303, Col. Ampliación Granada, México, D.F. (55) 56 16 37 31 et 61 - www.museosoumaya.org.


Plan du métro :  

Hotels Voir les hébergements de la capitale Mexico


 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Apprenez l'espagnol au Mexique