revemexicain.com
Mexique Info

México D.F

México D.F

Le zócalo,  grisâtre même par temps bleu, est, à mon goût, franchement laid, bien que 3ème plus grande place au monde en superficie. En journée, les gens s’y assoient par terre, la place étant vide à l’exception du mât portant le drapeau mexicain et du ballet incessant de voiture qui tourne autour de la place. Pas mal de vendeur ambulant se sont installés entre le zócalo, la cathédrale et le Templo Mayor, donnant un peu de gaieté au lieu. On y voit aussi des danseurs amérindiens en tenue traditionnelle et leurs acolytes guérisseurs qui enfument les volontaires d’herbes diverses.

Le soir venu, le zócalo et le centre historique se vident et laissent place à des rues désertes, privées d’animation et quelque peu inquiétantes.

De manière générale, la ville est fatiquante et bruyante tant elle est agitée et rempli de monde.

Le métro, bien pratique pour se déplacer est envahi de mendiants et vendeurs en tous genres. Vous y trouverez absolument tout : pansements, compilations disco, livres « conseillés par des psychologues » afin de rompre avec la peine, housse pour portable, tournevis et j’en passe…

Dans le centre, il existe une place, la plaza Santo Domingo , ou l’on peut trouver toutes sortes de faux papiers, de la credencial (carte d’étudiant) au permis de conduire. Les falsificateurs viennent ouvertement vous aborder aux abords de la place pour vous proposer leurs services. Cela peut être pratique, notamment pour les étudiants non nationaux, de faire une credencial mexicaine pour bénéficier de presque tous les musées nationaux gratuits !

Le Museo Nacional de Antropología, dans le quartier de Polanco, est sûrement LE musée à faire au Mexique dans la catégorie «  visite la plus complète ». On y trouve de belles reconstitutions et un nombre d’objets incalculables des mayas, aztèques et autres peuples de l’histoire ancienne. La visite s’avère un peu marathon tellement il y a de salles différentes. Si ça peut en rassurer certains, il évite de faire bien des musées secondaires qui font pâle figue à côté.

Le Museo de Arte Polpular (40 pesos en théorie et encore une fois gratuit pour nous) semble avoir été décoré par des enfants. Le patio est rempli de sortes de cerf-volant que vient percer la lumière entrant par la verrière au plafond et d’énormes monstres en papiers mâchés sont disposés dans les coins. Le lieu recèle de tissus, poterie et, surtout, de sculptures. D’étranges animaux colorés, des squelettes sombrero sur la tête et trompette à la main… Un vrai musée à la mexicaine en somme !

Conseil pour la pause repas : allez à l’excellent petit restaurant Dany de l’autre côté de la rue. Délicieux, huaraches bien garnis et prix imbattables !

Un bon plan pour les petits budgets: l’hôtel Juárez, dans le centre historique (rue 5 de Mayo) est  un excellent rapport qualité prix avec TV et salle de bains en marbre. 300 pesos pour une chambre de 4 dans notre cas.

Lors de notre deuxième journée dans la capitale, on a aussi visité le quartier de Coyoacán qui contraste avec la foule habituelle de D.F. tant il est paisible. La plaza Catarina possède un charme certain et une quiétude à toute épreuve. L’ensemble du quartier est composé de résidences luxueuses.

Autres articles

Oaxaca : visite, gastronomie et artisanat

administrateur

Mon trip d’une semaine dans la Barranca del Cobre

administrateur

Puerto vallarta

administrateur

Quel guide de voyage choisir ? Guide du routard ou Lonely Planet ?

administrateur

Le rythme mexicain

administrateur

Vacances Mexique – Teotihuacan – Le site archéologique de Teotihuacan

administrateur