revemexicain.com
Mexique Info

Guatemala

Guatemala

Mode d’emploi : rejoindre Tikal et le Guatemala en passant par le Chiapas

Le guide n’a pas été facile à déchiffrer pour le trajet de Palenque à Tikal, sachant qu’on n’avait pas celui du Guatemala. En fait le guide traite plus ou moins en même temps de la manière d’aller à Tikal et des visites à faire sur le chemin, à savoir les sites de Bonampak et Yaxchilán.

Voilà donc le mode d’emploi pour les routards un peu déroutés.

En gros, il faut passer par la ville frontière de Frontera Corozal, qui n’est en fait rien d’autre que la ville de Yaxchilán, à ne pas confondre avec les ruines du même nom.

De Palenque on prend un combi (les transportes Chamoan) pour Frontera Corozal (3h de route et 100 pesos). A l’arrivée, c’est au choix 40 pesos de taxi ou 15 min de marche pour rejoindre l’embarcadère. On passe ensuite  à l’INAMI pour régler les démarches administratives. De notre côté, on a pris le temps de visiter le beau site de Yaxchilán.

Pour passer au Guatemala, il faut prendre une lancha jusqu’à Bethel, à 30 min sur l’autre rive. Comme pour les ruines, plus on est nombreux et plus on fait jouer la concurrence (nombreux démarcheurs à vélo qui vous suivent partout), moins c’est cher (300 pesos pour 4 à titre d’exemple). A peine débarqué sur ce qui ne mérite pas d’être appelé un embarcadère, on se fait sauter dessus par la patronne de l’unique tienda du lieu et ses sbires qui proposent, liasses à la main, de changer ses pesos contre des quetzals pour « seulement » 2 pesos contre 1 quetzal. Le taux officiel étant de 0.6 environ, mieux vaut changer le minimum à payer pour faire tamponner le passeport (40 quetzals en principe) et acheter de quoi boire pour le trajet, malgré les signes de mécontentement de la maquerelle locale. Il est possible de négocier avec le chauffeur du bus pour Flores. Il a fait un arrêt à l’oficina de migración et a bien voulu qu’on le paie en cours de route en s’arrêtant à un distributeur. Quatre heures de trajet au total dont 2h30 sur une piste ne terre bien poussiéreuse. Et la chaleur dans le coin n’a rien à voir avec la chaleur mexicaine, même comparé à Palenque !

L’île de Flores est très touristique, d’autant plus qu’on y est passé durant la semana santa. Elle était remplie de touristes guatémaltèques, de mexicains et de quelques nationalités plus éloignées. Les prix sont très élevés sur l’île comparés au Mexique et au reste du Guatemala. Il vaut donc mieux aller sur le zócalo ou sortir de l’île pour trouver des prix plus corrects. (Lire la suite…)

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • frontiére mexique guatemala corozal
  • Guatemala : le site de Tikal
  • rejoindre guatemala depuis palenque
  • tikal maison
  • tikal surf mexique

Vous avez aimé? Partagez!

 

Autres articles

Sécurité: la méthode atipic pour préparer son voyage – Voyagemexico.com

administrateur

Que Ramener du Mexique : 20 idées de Souvenirs de Voyage

administrateur

Les environs de Oaxaca

administrateur

20 logements Airbnb insolites et pas chers au Mexique

administrateur

Nord du Mexique: el Chepe et la Barranca del Cobre

administrateur

Michoacán

administrateur