revemexicain.com
Mexique Info

A voir, à faire au Mexique : Mes 10 coups de coeur

faire au Mexique

Dans cet article, j’ai tenté de faire un « top 10 » des lieux que j’ai préféré au Mexique. La  tâche est vraiment difficile étant donné la richesse tant culturelle que naturelle du pays. Ce classement des meilleurs sites « à faire » est donc évidemment très subjectif. J’espère simplement qu’il pourra vous donner des idées pour votre séjour au Mexique (au cas où vous ne sauriez pas quoi faire !). Cette sélection personnelle regroupe des sites naturels, des sites archéologiques, ainsi que des villes qui m’ont particulièrement marqués. Certains font partie des circuits touristiques dits classique, d’autres sont de petites trouvailles peu connues et que je souhaite partager avec vous.

Voici une carte que j’ai faite répertoriant tous les lieux mentionnés :

Tulum: plage et ruines (Quintana Roo)

Imaginez un décor de carte postale, avec ses palmiers, sa mer d’un bleu transparent et son sable blanc et fin. Eh bien, Tulum, c’est ça, mais en mieux! Parce ce que, comme si cela ne suffisait pas, une forteresse Maya est juchée sur un bord de la plage. Les édifices n’ont pas la majesté de ceux de Palenque ou Teotihuacán mais je dois dire que les palmiers et la falaise en bord de plage ont un certain charme.

Tulum a également l’avantage, toute proportion gardée, d’être moins touristique que Cancun ou Playa del Carmen.

La ville de Guanajuato (Etat de Guanajuato)

Guanajuato est, pour moi, l’une des villes les plus emblématiques du Mexique : colorée au possible, pleine d’histoire et de culture, métissée, vivante,…

Il y a de quoi faire côté musées, notamment l’impressionnant museo de las momias (musée des momies), représentatif de la vision qu’ont les Mexicains de la mort.

Le soir, les rues sont animées au possible avec les fameuses callejoneadas et les bars sont pleins de surprises…

En plus, la ville conviendra autant aux familles qu’aux jeunes assoiffés de Téquila.

La plage de Tenacatita (Jalisco, Costa Alegre)

Le lieu rentre à coup sûr dans la catégorie « petites trouvailles méconnues ».

Cette plage est non seulement paradisiaque mais, en plus, elle est déserte. Des constructions avaient commencé à s’ériger mais l’Etat a exproprié tout ce petit monde, ce qui fait qu’il ne reste quasi rien sur le littoral mis à part deux paillotes qui font office de restaurants et un hôtel un peu plus loin.

Pour poser le cadre :

Une langue de sable au bout de laquelle s’érige un rocher sépare la plage en deux. A ce même endroit, une lagune bordée de roseaux et adossée à quelques palmiers vient se joindre à une mer houleuse. Seuls quelques jeunes jouent au foot sur la langue de sable séparant la plage en deux.

A réserver aux amoureux de la nature car l’endroit est difficile d’accès. D’ailleurs, il vaut mieux avoir une voiture pour s’y rendre.

Le site archéologique de Palenque (Chiapas)

Le Mexique regorge de sites archéologiques et autres vestiges des civilisations Aztèque et Maya mais, s’il y en a un à voir, c’est bien Palenque.

Pourquoi ?

Parce que le site est au beau milieu d’une jungle épaisse pleine de cris d’animaux et recouvrant une bonne partie du site originel.

Parce que les constructions sont nombreuses et imposantes.

Parce qu’on peut grimper partout et ainsi s’imprégner au mieux du lieu.

Snorkeling à Akumal (Quintana Roo)

Akumal, en pleine Riviera Maya, à mi-chemin entre Playa del Carmen et Tulum, mériterait d’être plus connu.

A première vue, c’est une jolie baie comme on en voit dans le Yucatán. Mais s’y on prend la peine de faire un petit tour de snorkeling et qu’on se rapproche de la barrière de corail, on y découvre d’énormes tortues de mer de plus d’un mètre de long broutant les fonds marins ! C’est tout simplement magique !

Pour plus de détails et pour avoir les petites astuces à savoir, jetez un œil à l’article.

La ville de Oaxaca et ses environs (Etat de Oaxaca)

La ville de Oaxaca est une belle étape pour qui se rend dans le Chiapas. Cette ville vaut le détour, non seulement pour la ville en elle-même mais aussi pour ses alentours.

La ville est métissée et l’atmosphère est paisible. Ces marchés sont variés et typiques. Pour ne rien gâcher, on y trouve des spécialités culinaires qui font la renommée du Mexique : le fameux mezcal (cousin de la tequila), le café de Oaxaca, du chocolat,…

Aux alentours, le site archéologique de Monte Alban et désert est superbe. Et la formation calcaire de Hierve el Agua est une merveille de la nature.

La cascade de Tamul et la Huasteca Postosina (Etat de Potosi)

La cascade de Tamul, est située au cœur de la Huasteca Potosina, une région époustouflante où cascades, grottes et gorges sont légions.

Les amoureux de la nature et du sport se régaleront à coup sûr : rafting, canoë, canyoning,… le tout dans un cadre splendide et éloigné de la civilisation !

Je n’ai pas fait d’article sur le sujet et il n’est pas évident d’avoir des infos sur la région. J’ai néanmoins trouvé quelques infos dans un article du petit journal. Sachez en tout cas que de nombreuses activités et voyages sont organisés dans le coin et qu’il est également possible de louer une voiture et de le faire soi-même.

Le sotano de las golondrinas, gigantesque gouffre d’où sortent en masse des oiseaux à l’aube, est paraît-il à faire également. Je ne peux pas entièrement vous le confirmer, faute de beau temps lors de notre virée là-bas…

La vidéo que je vous propose ci-dessous a été tournée par ConexionGDL, l’asso avec laquelle on a fait le voyage et vous donnera une idée de la beauté de la région.

CONEXIONGDL Viaje a la Huasteca from Encinta on Vimeo.

Les plages de Puerto Escondido (Etat de Oaxaca, côte Pacifique Sud)

Un spot de surf mondialement connu, des plages de rêves aussi belles que variées et une relative tranquillité comparé à Acapulco ou Puerto Vallarta. Le tout réuni au même endroit : Bienvenido a Puerto Escondido !

Creel et le parc Arareko (Etat de Chihuahua)

Creel est au beau milieu du trajet d’el Chepe (le train reliant Chihuahua au Pacifique), à mi-chemin entre los Mochis et Chihuahua. La région est magique avec ses allures de far west, ses chapeaux de cow boys et ses pick up.

Le coin est assurément beaucoup moins touristique que le Yucatan ou le Chiapas mais il vaut le détour. Creel et ses environs ont été le point d’orgue de notre trip dans la Barranca del cobre (Canyon du cuivre).

Le parc Arareko, près de Creel, est époustouflant. Au programme: une superbe nature épineuse et rocailleuse, des Indiens tarahumaras dans des grottes et une balade en VTT sportive et dépaysante…

Las lagunas de Montebello et le mirador de los cincos magos (Chiapas)

Au beau milieu du Chiapas, les lacs de Montebello, de toutes les couleurs, sont superbes.

L’endroit conserve son aspect naturel car situé à la frontière avec le Guatemala et éloigné du sentier touristique principal (malgré quelques cars de touristes).

Mention spéciale au mirador de los cincos lagos, juché sur un rocher et planté entre 5 magnifiques lacs.

Agua Azul (Chiapas)

A deux pas de Palenque, on pourrait croire que ces cascades ne sont pas naturelles tant la couleur turquoise de l’eau est troublante.

Une merveille de la nature dans laquelle on peut, en plus, se baigner !

Pour finir, je le répète une nouvelle fois, cet article n’a pas la prétention de lister les endroits à visiter absolument. Le but est simplement de partager mon ressenti et, si possible, de faire rêver.

Et vous, quels endroits avez-vous préférez au Mexique ?
Partagez vos coups de cœur ou donner votre avis sur les ces 10 endroits en commentaire !

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • que faire au mexique
  • activités touristiques cancun
  • vallée du yucatan coup de coeur
  • éco-archéologique Las Guanas
  • lacs de montebello mexique
  • mexique littoral

Autres articles

Site archéologique maya de Toniná : fiche pratique

administrateur

Merida et la Ruta Puuc

administrateur

Creel et ses environs

administrateur

Comment trouver un vol pas cher ?

administrateur

Acapulco et sa baie

administrateur

Histoire de la fondation de Tenochtitlan, capitale aztèque

administrateur