revemexicain.com
Image default
Mexique

Cancun c’est un peu Las Vegas version mer des Caraïbes

Cancun s’adresse à ceux qui aiment la vie trépidante, la fiesta, le rythme sous le soleil. Cancun c’est un peu Las Vegas version mer des Caraïbes. Et les milliers de touristes qui s’y précipitent chaque année semblent autant attirés par la beauté somptueuse des plages que par les lumières des folles nuits de la Riviera Cancun.

Car le paradoxe de la grande station balnéaire du Yucatan est là. Dessinant une pointe s’avançant dans la mer des Caraïbes, alimentée en sable fin par un courant venu du sud et les récifs de corail qui s’y trouvent, la zone hôtelière de Cancun est bordée d’une longue plage qui dessine ses fonds turquoise dans une eau cristalline à souhait.

CancunUn vrai bonheur pour les amateurs de baignades paradisiaques et de sable fin. Bien sûr, dès que le regard quitte l’horizon caraïbe pour se tourner vers l’intérieur des terres, il découvre la ligne des somptueux hôtels qui festonnent le littoral sur des kilomètres. Pas très sauvage comme décor mais parfait pour les adeptes convaincus qui y passent des vacances idylliques. Et au sortir des hôtels, la double voie longe les 25 kilomètres d’une bande de terre enserrant la lagune de Nichupte. Celle-ci est fréquentée par tous les amoureux des sports aquatiques motorisés : hors-bords et scooters des mers vrombissant sur l’eau noire et dessinant des arabesques argentées.

Tous les 2 ou 3 kilomètres, de grands centres commerciaux à l’américaine offrent toute une cohorte de magasins de luxe et de boutiques de souvenirs, des restaurants mexicains, des discothèques géantes et des bars où bière, tequila et margarita vous accompagnent jusqu’au bout de la nuit. On l’aura compris : Inutile de venir à Cancun pour se reposer. On s’y rend pour faire la fête plus que pour profiter du sable fin. Et c’est bien ce que recherchent les milliers de touristes qui s’y rendent parfois pour un simple week-end (à condition d’habiter les USA bien sûr). A Cancun, l’ombre hégémonique du riche voisin plane à ce point sur la moindre parcelle de terrain que la Riviera Cancun pourrait tout aussi bien s’appeler la Riviera Americana, tant la colonisation de l’Oncle Sam y est prépondérante.

Related posts

Voyager au Mexique

administrateur

Les Calaveras ou têtes de morts Mexicaines : d’où proviennent-elles ?

administrateur

Les secrets du monde Maya

administrateur