revemexicain.com
Mexique Info

Mexique : Coût de la vie, infos utiles et conseils pratiques

Mexique

Voilà un petit article (non exhaustif) pour vous donner une idée du coût de la vie au Mexique, que ce soit de manière générale, pour le budget nourriture, transport ou autres… Le tout accompagné de quelques conseils pratiques et infos que j’espère utiles.

Coût de la vie

La vie au Mexique coûte relativement peu chère (1 à 2 fois moins chère qu’en France grosso modo) mais cela varie selon les régions, la saison et le type de dépense. En haute saison (Noël, Pâques et les 2 mois d’été), les prix grimpent en flèche dans les lieux touristiques, le Yucatán et la côte Pacifique particulièrement. Le Yucatán est, même en basse saison, plus cher que le reste du pays. Mexico D.F., Jalisco mais surtout Oaxaca et le Chiapas coûtent peu chers en comparaison.

Pour rappel : 1 euro vaut plus ou moins 17 pesos, selon la variation du taux. Vous trouverez le taux actuel ici.

Petite astuce pour calculer : multiplier par 6 le prix en pesos puis diviser par 100.

Nourriture

Se faire à manger soi-même revient souvent à peine moins cher que manger dans la rue. Les tacos « de calle » (stands de rue, avec ou sans chaise) sont souvent les meilleurs, à mon goût, et sont bien plus économiques. Comptez entre 40 et 60 pesos (2,4 à 3,6€), propina (pourboire, de 10% minimum) et boissons comprises, pour des antojitos. Une petite explication s’impose : des antojitos, ce sont des encas, souvent des tacos, bref, tout ce qui n’es pas un plat complet mais qui fait le quotidien des mexicains et représente une bonne partie de leur culture culinaire. Toujours dans cette catégorie de restau, comptez 55 à 120 pesos (3,3 à 7,2€) pour un plat complet, plus propina et boissons. Si l’on veut de la nourriture étrangère ou du plus haut de gamme les prix montent vite.

Mexico D.F. est sûrement l’Etat du Mexique ou l’on mange le mieux, très varié et pour 3 fois rien dans la rue. Mis à part le haut de gamme, rien ne vaut un bon taco de calle !

Bon plan pour les petits creux ou pour faire des économies : les « instant lunch », nouilles chinoises en boîte à réchauffer que l’on trouve n’importe où, de l’aire d’autoroute à l’unique boutique du village (entre 4 pesos en supermarchés et 12 pesos dans les boutiques les plus touristiques, soit 25 à 60 cts d’euro). Demandez « una sopa » car le terme instant lunch est généralement incompris.

Pour avoir une idée des prix, quelques références :

-une bouteille d’eau d’1,5L : 7,5 pesos la moins chère, souvent 11 pesos, et jusqu’à 15 pesos dans les lieux touristiques. Le budget eau est donc nettement plus élevé qu’en France.

-le petit paquet de chokies (cookies) et autres gâteaux du même style : 7 pesos à l’Oxxo.

-le paquet de pâte de 200g en supermarché : 4 à 9 pesos.

A peu près partout, on peut trouver une petite supérette type Oxxo, 7 eleven ou une tienda de abarrotes (épicerie).

Transport

Le bus ou l’avion ?

Les bus sont le moyen de transport le plus pratique et le plus économique au Mexique, sauf très longues distances. Sur des trajets du genre Mexico D.F.-Cancun ou Chihuahua-Mexico D.F. par exemple, les lignes low-cost sont souvent compétitives niveau prix et font économiser pas mal de temps et d’énergie. Pas de train au Mexique, ou presque.

Pour ce qui est des bus, sachez qu’il existe des 1ères classe (sièges inclinables, bagages étiquetés et écrans télés) et des 2èmes classe, souvent beaucoup plus lents mais encore très correct niveaux confort. Dans tous les cas, emportez de quoi se couvrir car les mexicains ne plaisantent pas avec la clim’ ! Il existe même des bus de luxe (avec wagon bar et toujours plus de confort). Mais je trouve les 1ères classe sont largement suffisants.

Vous pouvez réserver vos trajets en bus sur le site de Ticket Bus, moyennant une commission au passage. Sinon, repérez votre trajet avec Ticket Bus puis aller directement sur le site de la compagnie. Attention: beaucoup de sites fonctionnent par intermittence. Bienvenue au Mexique…

Les principales compagnies aériennes low-cost : VivaAerobus, Volaris et Interjet. Sinon, AeroMexico, l’équivalent d’Air France au Mexique.

Si vous comptez prendre votre billet France-Mexique, je vous conseille de lire mon article sur comment trouver un billet d’avion pas cher.

Pour certains sites difficilement accessibles ou à plusieurs, la location de voiture peut être pas mal aussi, tout dépend du budget. Il n’est pas spécialement difficile de conduire ici mais les longues distances (et c’est rien de le dire) sont fatigantes pour, au final, gagner peu de temps sur le bus. Une règle primordiale : les feux sont situés après les carrefours…gare aux mauvais réflexes.

Les taxis

Les prix sont évidemment plus élevés dans les lieux touristiques et varient beaucoup si l’on parle l’espagnol ou non.

3 solutions :

-Le taximetro (compteur) : dans la capitale, dans certaines villes ou à la demande, il réserve en général peu de surprise à condition qu’il soit sur la bonne position. L’éviter à tout prix aux heures de pointe (car il tourne à plein dans les embouteillages) ou si le chauffeur ne semble pas bien connaître l’adresse demandée (au risque de tourner en rond à ses propres frais). Attention, jusqu’à 10h30, c’est le tarif de jour, symbolisé par un 1 sur le taximetro. Après, c’est le tarif de nuit (numéro 2) et ça coûte le double. C’est mieux de le savoir avant pour ne pas se faire rouler par les petits malins.

-Il existe aussi des tarifs fixes, dans certaines villes uniquement. Pour rejoindre le centre-ville ou se rendre à l’aéroport par exemple.

-Plus classique : la négociation. Mieux vaut savoir parler espagnol, parfois savoir expliquer le chemin et, surtout, avoir une idée du prix de la course avant d’entamer les négociations.

Le stop

A vous de voir si vous le sentez ou non. Ça peut se faire sans problème sur certains trajets, sachant qu’il y a beaucoup de pick-up donc possibilité de monter à l’arrière. Personnellement, je l’ai fait dans certains coins, mais je ne m’y risquerais pas partout.

Quelques références relatives au prix des transport:

-le ticket de métro à mexico : 3 pesos

-le prix du bus de ville (varie selon les villes) : souvent 6 pesos

-le litre de carburant: environ 10 pesos le litre de diesel ou d’essence (60cts d’euro)

-un aller Mexico- Guadalajara  en bus avec Primera Plus : 530 pesos (32€)

Télécommunications

Cybercafés

On trouve des cybercafés à peu près partout. Très bonne connexion dans les grandes villes. Connexion quasi-inexistante dans les coins plus reculés.

L’heure de connexion dans un cyber-café : 10 à 15 pesos

Appel téléphonique France/Mexique

Pour appeler un fixe depuis la France: 0052 + indicatif régional + numéro du correspondant

Pour appeler un portable depuis la France: 0052 + 1 + indicatif régional + numéro du correspondant

Communications au Mexique

Inter-régionales:

– de fixe à fixe: 01 + indicatif régional + numéro du correspondant

– de fixe à portable: 045 + indicatif régional + numéro du correspondant

Intra-régionales:

– de fixe à fixe: Indicatif régional + numéro du correspondant

– de fixe à portable: 044 + indicatif régional + numéro du correspondant

J’espère que ce mini guide pratique  aidera certains à préparer leur voyage, notamment pour avoir une idée du coût de la vie au Mexique.

N’hésitez pas à apporter vos remarques ou conseils en commentaires !

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • coût de la vie au mexique
  • cout de la vie mexique
  • cout de la vie au mexique 2022
  • la vie au mexique
  • cout de la vie mexico
  • cout de la vie a mexico

Autres articles

Célébration de la Nuit des Morts dans le Mexique contemporain

administrateur

Mon trip de 3 semaines à travers le Mexique

administrateur

Tikal

administrateur

Acapulco et sa baie

administrateur

Météo et climat du Mexique

administrateur

Les environs de Oaxaca

administrateur